“Aguchita est vivante” Pérou, 27 septembre 2018

LA SAINTETÉ DANS LA VIE QUOTIDIENNE D’UNE FEMME HUMBLE
« AGUCHITA »

 

« Heureux les pauvres en esprit, car le Royaume des Cieux est à eux. » Mt 5,3

Partageons cette réflexion en ce processus de béatification de Sœur Ma. Agustina.

AMBIANCE DE PRIÈRE :

Un cierge, des fleurs, des fruits, une pancarte avec l’inscription « IVIR DIAS LLENOS » (Vivre des jours pleins), pour symboliser la plénitude du don de cette femme humble, engagée envers les pauvres.

RÉFLEXION INSPIRATIONNELLE :

  • L’APPEL À LA SAINTETÉ DANS UN MONDE EN PERTE DE VALEURS

Nous sommes témoins d’un appel à la sainteté, en cette époque de détérioration des valeurs telles que la Justice, la Paix, la Liberté, la Vérité, en cette époque de perte du sens de la vie et de la dignité de la personne, d’exploitation indue de la nature, de ruptures des relations fraternelles à cause de l’égoïsme, de l’ambition, des abus de pouvoir. En résultent des violences, des conflits sociaux, des migrations forcées, des guerres, l’exploitation et la traite des plus faibles…

La voix du Seigneur nous exhorte à suivre ses pas vers la sainteté, dans la simplicité de nos vies.

  • LA VIE DE MARÍA AGUSTINA. PROPHÈTE DE SA VIE

Sa vie témoigne de la sainteté de ceux qui vivent chaque jour dans la simplicité, ouverts à la « grâce de Dieu qui passe » (Ste Marie Euphrasie). Elle relève du prophétisme et fut marquée par une profonde vie intérieure, « car celui qui s’appuie sur Dieu peut également être fidèle aux frères ; il ne les abandonne pas dans les moments difficiles, il ne se laisse pas mener par l’anxiété et reste aux côtés des autres même lorsque cela ne lui donne pas de satisfactions immédiates. » (GAUDETE ET EXSULTATE 112).

  • Cette sainteté se manifestait dans sa ténacité, sa patience, sa douceur, sa joie et son humour, son audace et sa ferveur (112-139), à chaque instant de sa vie. Marie, jeune fille du petit village de Nazareth, répond à l’appel du Seigneur en chantant avec force « mon âme exulte le Seigneur mon Sauveur », impulsée par l’Esprit Saint qui l’accompagnera dans toutes ses épreuves, joies, douleurs, face à l’injustice et aux difficultés à rester fidèle à soi-même. Aguichita expérimenta, comme Marie de Nazareth, la joie de suivre Jésus Notre Berger.

Sous ce sceau de sainteté, elle nous invite et nous engage à suivre les traces de celui qui donna sa vie pour nous.

Le baptême nous met sur la voie de la sainteté et seule la contemplation du Christ peut nous transformer, comme l’explique Saint Jean-Eudes quand il nous invite à nous fondre dans le cœur de Jésus.

CHANT : SIGO VIVIENDO N° 11 (Grupo Siembra – Pérou). Lien :

https://soundcloud.com/iep-santa-maria-eufrasia/sets/y-sigo-viviendo-aguchita

 

Engageons-nous : allons et portons fruits !

Le message de la CLAR (Confédération Latinoaméricaine et des Caraïbes des Religieux et Religieuses) lors de la clôture de la XIIe Assemblée générale en 2011, qui reprend les enseignements de notre Aguchita, nous inspire :

  • Cultivons, comme Aguchita, le don de l’insistance, de la persévérance, dans nos vies et missions.
  • Soyons signes du Dieu de vie, en le portant toujours en nous, en particulier là où le besoin de sa présence est plus urgent.
  • Rendons-grâce au Dieu de vie, seul absolu de notre existence, de nous avoir appelé en ce moment historique et de nous combler de tant de bénédictions…
  • Allons et donnons des fruits d’unité. Bâtissons des relations valorisant chaque être humain autour de nous, spécialement nos Frères et Sœurs dans nos communautés. Lorsque tout repose sur l’amour, nous pouvons reconnaitre et accueillir Jésus quand il nous apparait, caché sous les haillons du pauvre, là où nous ne le verrions ni ne le sentirions pas sans l’ouverture à l’Esprit.

 

Proclamons ce psaume qui nous parle du don de sa vie au Pasteur.

Aguchita, ainsi tu resteras…

Tu es la fidèle disciple qui suivit le Pasteur toute sa vie,

Tu es la bergère qui rendit possible l’impossible

Dans le quotidien de la vie.

Comme les lys et les oiseaux des champs,

Tu attendais, confiante en la providence du Père,

Et ta confiance était telle,

Que tu partageais tout sans compter.

Partout où tu es passée, semant amour,

Service, accueil et joie,

Ta vie est restée imprégnée.

 

Comme nous nous souvenons de toi, en contemplant

Le rosier, l’olivier, la vervaine, les bougainvilliers,

Que tes mains laborieuses ont plantés !

Les néfliers, les avocatiers et les cognassiers

Sont les témoins silencieux de ta fécondité,

De toi, ils apprirent à donner généreusement

Leurs fruits les plus beaux et bons.

 

Elles parlent encore de toi avec tendresse et gratitude,

Les humbles femmes de la Huerta, (lieu de mission),

D’Ansieta et de Mendocita, tout comme les prêtres,

Qui étaient l’objet de tes prières et de tes soins.

Quel don merveilleux t’a fait le Seigneur !

 

Ton cœur toujours ouvert accueillait les pauvres comme les riches,

Et ton sourire serein reflétait la tendresse du Pasteur.

Le secret de ta force, tu le puisais dans la

« communion avec la Parole et l’Eucharistie »,

qui te menait à « vivre des jours pleins ».

Tu insufflas savoir et prudence,

Pour attendrir et transformer les cœurs des jeunes,

Que tu aimais avec prédilection.

 

L’Amour te mena à te sacrifier pleinement pour l’œuvre Divine,

Sans crainte de t’user. Ainsi, tu voulais être « comme la cire,

Qui illumine et se consume ».

Avoir été témoins de ta vie et de ton martyr

Nous convoque, nous engage et nous anime

A continuer à œuvrer pour un monde plus humain,

Où fleurissent la miséricorde, la justice et la paix.

Merci, tu vis toujours à travers nous !

 

MOMENT DE CONTEMPLATION (moment de silence pour intérioriser l’appel à la sainteté)

Partageons cette prière :

Seigneur, nous avons besoin de ton Esprit, de ta lumière pour nous accompagner dans notre mission, dans nos services auprès des filles, des femmes et des familles, et pour transmettre la tendresse de toi reçue.

Incite-nous à protéger la terre mère et les trésors qu’elle porte en son sein et à respecter l’écologie, en nous rappelant que ta Création est sacrée, que nous en sommes tous responsables, et que nous avons besoin d’elle sans qu’elle n’ait besoin de nous.

La Justice est une priorité pour que notre consécration soit prophétique, elle seule permettra de récréer des relations fraternelles.  Il nous suffit de la mettre en œuvre, d’aimer avec tendresse et de marcher humblement avec Toi.

Jésus Bon Pasteur, éclaire-nous pour relever les nouveaux défis que pose la réalité actuelle, pour trouver des réponses nouvelles aux situations d’urgence, aux migrations, à l’exploitation des personnes, aux afflux de réfugiés, aux féminicides, etc.

 

UNIES SUR LE CHEMIN DE LA SAINTETÉ AVEC AGUCHITA, RENDONS GRÂCE !

Seigneur Jésus Bon Pasteur,

Tu consacras du don pastoral

Ta fille MARIA AGUSTINA RIVAS LÓPEZ, Aguchita,

Et tu l’envoyas donner sa vie pour son troupeau.

Loué sois-tu, car elle a su donner une preuve permanente,

D’amour miséricordieux, de paix et de défense de la vie.

Elle a su faire de sa vie quotidienne un chant d’amour de Dieu et de la terre mère.

Loué sois-tu pour son impact encore aujourd’hui

Sur notre chemin de disciples du Seigneur.

Que sa mémoire soit pour notre peuple énergie de l’Esprit

Qui nous anime quand nous risquons tout pour notre mission.

Marie, Notre Dame de la Charité, donne-nous la paix !

 

“Aguchita est vivante” Pérou, 27 septembre 2018