Campagne sur le Plan d'action mondial pour lutter contre la traite des personnes

Les 27 et 28 septembre, l'Assemblée générale des Nations Unies et les États Membres examineront le Plan d'action mondial pour lutter contre la traite des personnes et publieront une déclaration politique décrivant la voie à suivre dans la lutte contre la traite.

Nous sommes préoccupés par le fait que la traite des femmes et des filles en vertu de la cible 5.2 des objectifs de développement durable (ODD) relève du radar pour les États membres et les Nations Unies. Par exemple, le Forum politique de haut niveau récemment examiné l'ODD 5 n'a fait aucune référence au trafic sexuel, même si cible 5.2 décrit spécifiquement la nécessité de lutter contre la traite et l'exploitation sexuelle des femmes et des filles.

Equality Now a lancé une campagne visant à garantir que le trafic sexuel soit traité et priorisé comme sa propre forme de traite des êtres humains dans la Déclaration politique. Nous appelons à ce que les 3 ODD qui se concentrent sur la traite reçoivent une priorité égale: cible 5.2 (sur le trafic de femmes et de filles à des fins d'exploitation sexuelle), cible 8.7 (travail forcé et travail des enfants) et cible 16.2 (toutes formes de traite d'enfants). Avec les ODD, le Plan sera un outil puissant pour mettre fin aux abus et aux traumatismes de millions de personnes dans le monde.

Dans le cadre de la campagne, Equality Now a élaboré une action appelant le Président de l'Assemblée générale et le Président du Groupe interinstitutions de coordination contre la traite des personnes afin de s'assurer que l'ODD 5.2 est traité dans le Plan d'action mondial. En outre, il existe des cartes partageables avec des faits et des histoires sur l'impact dévastateur que le trafic a sur les femmes et les filles du monde entier, ainsi que sur de plus amples informations sur les ODD et le Plan d'action mondial pour lutter contre la traite des personnes. Ceux-ci sont disponibles en anglais ici: http://bit.ly/2uFh4C6 et sont joints en format PDF en anglais, espagnol et français. Nous vous encourageons à partager l'action et les cartes avec vos réseaux et à sensibiliser à ce problème grandissant.

Merci beaucoup pour votre soutient!