Comment allons-nous créer des liens et apporter de la joie ?

Chères sœurs et partenaires en mission,

 

Dans la célébration de l’Annonciation nous évoquons une très jeune fille qui a eu le courage de dire "oui" à une situation dans laquelle elle a risqué sa vie.  Nous connaissons l'histoire de Marie et l'influence qu’elle a eu sur notre foi et sur celles des autres depuis des siècles.  Combien de pays se sont tournés vers Marie en temps de guerre, de peste et de famine ?  Nous aussi, nous nous tournons vers elle.

Aujourd'hui, notre monde, notre planète vit un moment d'obscurité et chaque jour nous découvrons le nombre de personnes décédées ou nouvellement infectées.  C’est pourquoi nous pouvons nous tourner vers Marie et aussi vers ceux qui nous ont précédés et qui ont vécu la nuit obscure de l'âme.  Cette pandémie est notre nuit obscure et des personnes comme Jean de la Croix peuvent nous conduire à une compréhension plus profonde de notre vie trinitaire qui nous appelle à vivre la communion, l'interconnexion, la relation avec tous les peuples et l'unité avec toute la création. Plus de clans et plus de "Mon pays d'abord aux dépens des autres".  La réalité est que nous sommes UN. En cette période de crise, beaucoup d’entre nous ressentent la tristesse et la souffrance des autres comme jamais auparavant. Nous sommes enfermés et nous cherchons par tous les moyens à nous connecter pour apporter un peu de joie à des gens que parfois nous connaissons à peine et nous pouvons évoquer les personnes qui jouent de la musique sur les balcons.

Comment nous sentons nous interpellées comme membres d'une communauté religieuse et/ou d'une famille ? Comment allons-nous créer des liens et apporter de la joie ?

Peut-être avons-nous maintenant quelque idée ou même une expérience mystique du vrai sens du mot Incarnation. 

Nous ne sommes plus des individus ou des pays qui peuvent se détourner de la souffrance de nos frères et sœurs croyants ou pas. Ces frontières ne doivent plus exister. Des sœurs m'ont écrit en me disant : "Qu'est-ce que Dieu essaie de nous dire ? Qu'avons fait à notre planète ?

Commençons-nous à reconnaître à quel point nous avons mutuellement négligé et abusé de la création ? Cette obscurité peut en effet nous conduire à une lumière éclatante. "Je suis la lumière du monde"   l'Amour appelle toute la création à l'existence et nous la confie pour que nous agissions.

En tant qu’Equipe de Leadership de la congrégation, nous avons conscience de nos limites et de celles de la Congrégation.  Nous savons aussi que Dieu n'a pas de limites, qu’Il est avec nous sur ce chemin et l'énergie de ce Dieu qui est amour, nous permettra de poursuivre notre mission.  Comme vous le savez nous sommes bénis avec tous nos partenaires de mission. Marie-Euphrasie disait à ses sœurs que l'engagement dans la mission "n'est pas un moment d'exaltation passager qui se dissipe et ne laisse rien. Non, c'est un amour rempli de tendresse, de dévouement, de sacrifice". Mon âme est remplie de joie et de consolation à la pensée du bien qui est fait grâce à nos faibles efforts soutenus par la grâce de Dieu.  Si elle était ici aujourd'hui, elle serait remplie de joie à la vue de la collaboration et du grand zèle de nos partenaires et de nos sœurs qui travaillent au cœur de cette pandémie.

Pour terminer, nous nous rappelons aussi, que Marie n'a pas seulement donné naissance à Jésus, mais qu'elle l'a vu souffrir et mourir.  Elle l'a revu après le dimanche de Pâques avec cette promesse à tous ses disciples : "Je ne vous laisserai pas orphelins". Réjouissons-nous donc et soyons des personnes d'espoir et de courage qui rayonnent cette Présence dans ce moment sombre que nous traversons, en nous rendant capables de "devenir un peuple nouveau pour une nouvelle planète". Teilhard de Chardin.

Avec toute notre gratitude pour votre engagement à bâtir la communauté et à vivre la mission.

 

Sœur Ellen et la CLT.

 

Le lien pour la vidéo: https://www.youtube.com/watch?v=cdF10LzyCo0