L’Amour, Cœur de l’Univers. Semaine Quatre

 

Nous avons commencé la semaine avec le cheminement de vie de St Jean Eudes vers la fondation de Notre Dame de Charité. La présence de Srs Marie Françoise Le Brizaut et d’Agela Fahy pour nous guider tout au long de ce cheminement a été pour nous une bénédiction. Nous avons retracé les principaux moments de sa vie qui l’ont conduit à fonder notre congrégation. 

 

Son expérience vécue du grand amour de Dieu lui a donné l’impulsion pour agir tout au long de sa vie. De cet amour profond a surgi la compassion pour répondre, notamment aux exclus de son époque. 

 

St Jean Eudes voyait tout dans le grand Cœur de Dieu et consacra la congrégation aux Cœurs aimants de Jésus et Marie qui incarnaient ce grand amour.  Cet amour à incité les Sœurs de Notre Dame de Charité à aller à la rencontre des femmes et des filles marginalisées par la société de l’époque. 

 

Réfléchissant à la vie de St Jean Eudes, les participantes ont été invitées à nommer les exclus de nos sociétés aujourd’hui et à examiner leur propres attitudes et idées reçues envers ceux et celles qui semblent différents de nous. 

 

Sr Anne Josephine Carr a pris la suite avec l’histoire de la congrégation en évoquant la vie de Ste Marie Euphrasie. Elle a commencé avec la vie insouciante de Rose Virginie sur l’île de Noirmoutier, puis ses années au pensionnat à Tours, son entrée 

chez les sœurs de Notre Dame de Charité et les événements conduisant à l’établissement du généralat.  

 

Nous avons été invitées à nous concentrer sur la personne de Marie Euphrasie, sur la manière dont son environnement et ses expériences l’ont façonnée. A travers les erreurs et les malentendus elle a acquis la sagesse et la maturité.

 

Son expérience du grand amour de Dieu pour elle lui a permis de surmonter tous les obstacles.  Cet amour est devenu compassion pour les vulnérables de la société et a permis à la congrégation de s’étendre à travers le monde entier. 

 

Sr Noreen O’Shea nous a aidé à faire le lien entre notre charisme et Laudato Si, soulignant quatre éléments: l’identité, la créativité, la spiritualité et l’interconnexion. Encore une fois nous avons pris conscience du fait que nous sommes un peuple de la terre et nous avons approfondi notre compréhension du mouvement évolutionnaire de l’univers ainsi que celui de la congrégation. 

 

Le mantra suivant pris de Laudato Si No 80 a aidé à focaliser notre attention. 

“L’ Esprit de Dieu a rempli l’univers de potentialités qui permettent que, du sein même des choses, quelque chose de nouveau peut surgir.”