La présence contemplative à une époque de complexité

Les communautés transformatrices :
la présence contemplative
à une époque  de complexité

 

Quand on réfléchit à la présence contemplative, on a tendance à se concentrer sur la relation   interpersonnelle plutôt que communautaire.  Cet article explore le pouvoir de la Communauté Transformatrice, comme instrument de paix et de réconciliation, lorsqu'elle incarne la présence contemplative dans une perspective plus collective. L'essence même de la communauté transformatrice dans le monde s’origine dans l'acronyme "HOLD", hospitalité, unité, amour et diversité. Ces quatre qualités, lorsqu'elles sont liées, constituent un espace sûr pour un débat public et une action collective. L'imbrication de ces valeurs fondamentales crée une énergie vibrante, qui imprègne la présence de la Communauté Transformatrice dans la société. Grâce à ce niveau de connexion, elles peuvent participer avec d'autres pour résoudre des problèmes pour le bien commun, comme l'environnement ou le racisme.

Le cœur des sociétés saines réside dans leur capacité à vivre à partir d'une dimension contemplative. Le cœur de la vie communautaire est fondé sur le partage de la richesse et de la beauté du parcours de chacun. Chaque instant de la journée, que le groupe se sente énergisé ou en difficulté, les ouvre à réfléchir et à s'engager dans l'expérience de Dieu. Le divin nous invite toujours à entrer dans un état méditatif de présence. Cette posture nourrit la recherche du bien commun individuellement et communautairement. C'est une perspective spirituelle qui apporte de la lumière dans les ténèbres.

Quand un de nos frères ou sœurs souffre, nous souffrons tous.  Les informations quotidiennes nous partagent des histoires de personnes désespérées qui parcourent des milliers de kilomètres pour trouver une vie meilleure dans un pays étranger.  Les habitants du Midwest touchés par les inondations au printemps 2019 ont été obligés de quitter leurs maisons et souvent ils ont dû chercher un nouveau travail. La pratique de la présence nous pousse à reconnaître à la fois, le besoin de ceux qui font partie de notre entourage et de ceux qui sont plus loin.  Nous sommes appelés à reconnaître, que nous faisons tous partie d'un monde plus vaste.  Plus les groupes d’associations sont étendues, plus il y a de rencontres avec des gens de cœur, de compassion et d'empathie sincères et concrètes. Leurs liens s’approfondissent par la présence contemplative avec les autres et avec le divin.

Les communautés transformatrices qui embrassent l'hospitalité, l'unité, la diversité et l'amour ouvrent la porte à la prophétie. Dans son livre, « le temps est venu » : Un Appel au Courage hors du Commun, Joan Chittister souligne que deux choses sont relativement claires au sujet du traitement de la prophétie.  Elle cite : " Comme l'a écrit Jean de La Fontaine, « Patience et longueur du temps font mieux que force, ni que rage » « [1] Les communautés qui, collectivement, font confiance à l’avenir mûrissent la capacité d’être prophétiques. Leur existence prophétique est fondée sur la prédication et la modélisation de "l'unicité" de toute la création humaine, naturelle et matérielle. Leur pérégrination devient un canal spirituel sacré de sainteté pour affirmer que l'Amour de Dieu est relié à la vie. Albert Nolan, dans son livre Jésus aujourd'hui, partage ce message.  En Afrique, on dit : "Une personne devient une personne à travers les autres. En d'autres termes, votre identité dépend de votre famille, de vos amis et de la communauté qui vous entourent et à qui vous vous adressez « [2] Cette affirmation devient concrète pour le groupe à travers des actes et des relations qui engagent à partir d'une présence contemplative.

Si nous nous imaginons en train de tenir un enfant, une fleur ou une œuvre d'art, nous pourrions ressentir un sentiment d’admiration et de respect. Nos esprits sont séduits par la beauté et la fragilité de la personne ou de la chose créée. Quand nous tenons quelque chose dans nos mains ou dans notre cœur, le processus toujours créatif de Dieu illumine notre esprit. Lorsqu'une communauté transformatrice fonctionne à partir de cette dimension réflexive, elle incarne une disposition respectueuse pour tous.

Les communautés transformatrices reconnaissent que vivre à ce niveau de présence contemplative exige une spiritualité collective profonde et mûre. Il y a à la fois des moments d'harmonie et de souffrance profonde dans le fait d'être présent face aux défis du monde. La profondeur des liens entre les membres et leur service ministériel collectif les ouvre au pouvoir de l'amour et de la souffrance. Pour ces groupes, cela se produit en embrassant et en transformant les préjugés de longue date envers ceux qui sont inclus et exclus de leur communauté. Ainsi, par leur accueil et par le pouvoir de "HOLD" représenté dans le graphique ci-dessous, mûrit leur capacité à devenir des instruments de paix et d'espérance pour la société.

Les quatre qualités d'hospitalité, d'unité, d'amour et de diversité sont essentielles si nous voulons nous engager dans un monde complexe et exigeant. Les communautés transformatrices reconnaissent à travers leur vécu, que la société déterre un éventail d'émotions, de questions identitaires et un changement de paradigme. Ainsi, ces valeurs intemporelles deviennent une présence dynamique et judicieuse pour des personnes blessées qui gardent des cicatrices de discrimination ou une perte d'identité. L'intégration de ces qualités crée une profondeur spirituelle qui donne le courage de prendre le risque de rechercher le bien commun.

La présence contemplative est impérative en ce moment historique de transformation.  Toutes les institutions, tous les schémas mentaux et toutes les croyances spirituelles sont en train d'être redéfinis.  Beaucoup de gens pensent que rien n'est stable ou permanent.  Cette instabilité fait que les   communautés se sentent seules et isolées plutôt que reliées entre elles. La présence contemplative collective renforce la vérité exprimée par Harriet Tubman : "Tout grand rêve commence avec un rêveur. Rappelez-vous toujours que vous avez en vous la force, la patience et la passion d'atteindre les étoiles pour changer le monde ", Harriet Tubman[3] La présence contemplative collective et les qualités " HOLD " permettent aux communautés transformatrices d'être réceptives au rêve qu'elles ont pour elles-mêmes et la société en général.

De par leur nature, les communautés transformatrices sont appelées à être un témoignage prophétique de l'Évangile. Au fur et à mesure qu'elles grandissent dans leur capacité d’offrir une hospitalité chaleureuse, l'unicité, l'amour et la diversité, elles deviennent des instruments de paix, des guérisseuses et des réconciliatrices d'une culture angoissée. Dans l'évangile de Luc, il est écrit : "L'esprit du Seigneur est sur moi parce qu'il m'a envoyé porter la bonne nouvelle aux pauvres. Il m'a envoyé proclamer aux captifs la libération et aux aveugles la guérison, pour libérer les opprimés." Lorsque le collectif incarne l'hospitalité, l'unité, l'amour et la diversité, il ouvre la porte pour cheminer avec les autres dans une époque en quête d'une authentique transformation. Ces qualités "HOLD" suscitent de l'optimisme à une époque où beaucoup se sentent désorientés dans un monde éphémère.

Hospitalité

L'hospitalité au cœur de l'organisation est accueil, invitation à accueillir des autres avec respect et dignité. Comme Jésus a laissé un modèle en lavant les pieds des apôtres, nous sommes appelés à créer un espace ouvert pour que les gens puissent explorer leur cheminement de vie.

Un environnement hospitalier est un endroit où les membres de la communauté peuvent découvrir leurs dons et leurs défauts sans être ridiculisés, jugés ou mis à l'écart. Cette hospitalité favorise un dialogue respectueux. Par exemple, même face à une opposition véhémente, l'hospitalité permet à la Communauté Transformatrice de façonner un espace de transformation. L'attitude d’hospitalité crée une atmosphère qui permet d’exprimer une très forte émotion  et à travers une conversation passionnée de trouver plus de clarté dans une orientation commune.

Pour que le collectif soit hospitalier, il faut briser ses présupposés, ses espoirs émotionnels et ses peurs tout en maintenant une présence contemplative. Cette disposition est nécessaire parce qu'il y aura des déclarations qui déclencheront la colère d'un individu ou d'un groupe et feront peut-être ressurgir des blessures passées. Cela signifiera, comme le dit Luc, qu'il faut " Enlève la poutre de ton œil, alors tu verras clair » [5] Ce passage exprime le but régénératif de la Communauté Transformatrice. Souvent, un groupe désire être prophétique et transformer le monde, mais les membres trébuchent à cause de leurs schémas mentaux usés, leurs apostolats, leurs structures et leur sécurité. Ainsi, un environnement hospitalier qui cherche l'unité et l'acceptation de la diversité ouvre la porte à l'approfondissement de l'amour entre les membres pour devenir un témoignage de transformation pour le monde.

Unicité

En entrant dans le mystère de Dieu, nous sommes appelés à embrasser l'unicité, un processus souvent complexe et créatif. Nos vies sont vécues dans la tension du monde en train de naître.  Apocalypse 21 : 5 - 6 déclare : "Je rends toute la création nouvelle... » [6] Cette déclaration parle de la réalité du déploiement du mystère de Dieu. Les communautés transformatrices reconnaissent que l'unité, dont elles ont soif se trouve dans des merveilles miraculeuses découvertes dans la nature, les humains et le monde matériel. Nous faisons l'expérience de l'unité, lorsque nous entrons dans un monde qui se renouvelle continuellement à tous les niveaux.

La pratique spirituelle de l'unité, exige un examen honnête et continu des liens collectifs, des constructions mentales et des préjugés qui bloquent la capacité d'un groupe d’être présent aux autres. C'est reconnaître que la transparence est un processus d'approfondissement de la foi ; d'espérance dans un monde de désespoir et d'amour sans frontières. Cela crée une métamorphose. Dans cette phase de métamorphose la Communauté Transformatrice doit se méfier de la tendance à tomber dans le piège, qui consiste à nourrir un ego qui s’ignore et un tribalisme. Alors que les membres prennent conscience de leur séparation, du besoin de guérison et de transformation, ils deviennent des guérisseurs blessés qui rayonnent et deviennent des phares de lumière dans la société. David Bohm, le physicien quantique, décrit l'univers comme étant l'ordre implicite et l'ordre explicite. "L'ordre impliqué est le vide créatif, la totalité ininterrompue de l'univers, qui est invisible, parce qu'il n'est pas disponible pour nos sens. L'ordre explicite est la multiplicité de la diversité des choses et des événements qui surgissent de l'ordre implicite et se présentent comme des preuves empiriques » [7].

Pour la communauté transformatrice, chaque rencontre est à la fois une expérience du connu et de l'inconnu. La communauté qui est présente au moment présent est capable d'expérimenter le mystère du processus créatif dans de nombreux moments.  Que les membres soient seuls ou ensemble, plongés dans la beauté de la nature ou dans la douleur ou dans la joie de marcher avec ceux qui sont en marge, cela les conduit à un sentiment d'émerveillement hors de leur portée. Pour une communauté transformatrice, c'est la voie spirituelle vers la plénitude.

Amour

L'amour partagé ou agapè est un don immense et illimité qui crée une capacité profonde d'être collectivement présent du fond du cœur.  Contrairement à l'amour romancé représenté dans les films ou les livres, cet amour brise le cœur pour y inclure le mystère de la vie, tout comme "la Communauté des croyants avait un seul cœur et un seul esprit. Nul ne disait sien ce qui lui appartenait, mais tout entre eux était en commun » La Communauté Transformatrice exprime le don de l'amour par son engagement passionné pour le bien commun. Cette passion prend souvent la forme d'un profond désir de justice et de préoccupation pour ceux qui vivent en marge de la société et ceux qui souffrent de discrimination " Dorothy Day, une militante sociale catholique qui a utilisé l'action non-violente pour servir les pauvres et les sans-abri, a dit que le plus grand défi est de savoir " comment provoquer la révolution du cœur « [9] Ce n'est pas un chemin facile. Au contraire cela demande de faire une expérience  spirituelle profonde, afin d'accuillir comme un don, ceux qui sont appelés indignes d'être à la table de n'importe qui.

Hans Rosling a dit : "Si vous habitez près du carrefour ou près d'une rivière, tout ira bien. Mais si vous vivez dans la marge"- et ici il a utilisé son stylo pour marquer les quatre coins de la page - "le monde va vous oublier." La Communauté Transformatrice a le courage de garantir à ceux qui sont en marge l'amour qui se dégage passionnément de la vie évangélique.

A partir d’un point de vue différent, la spiritualité prophétique n'oppose pas un côté d'une question contre l’autre.  Au contraire, comme le dit Sœur Joan Chittister, " l’esprit prophétique avertit le monde de ce qui arrivera si, en tant que peuple, nous continuons dans la direction que nous prenons "[11] Les communautés transformatrices incarnent cet amour transformatif dans chaque action, toujours en quête du bien commun.

Diversité

À la Renaissance, la diversité était un cadeau précieux. Les individus et les groupes qui ont incarné ce charisme, ont reçu le titre de "peuple de la renaissance". Les hommes et les femmes de cette période historique étaient tenus en haute estime en raison de leur engagement à explorer une variété d'intérêts et de disciplines. Aujourd'hui, la diversité a une perception défavorable. En réalité, être ouvert à la diversité est un avantage spirituel pour voir les merveilles de Dieu dans la plénitude de la vie. Brian Swimme parle de l'univers comme d'un désir de "diversité et de complexité... Il voit l'univers comme un univers créatif, attentionné, nourricier et jamais satisfait... Dieu est Celui qui diversifie, crée et dynamise"[12].

Faire l'expérience de la diversité est une invitation profonde à la croissance. Ce don ouvre la porte à une véritable transformation.  Arrêtez votre lecture un moment :

Réfléchissez à un moment récent de la semaine dernière où la diversité a frappé à votre porte - prenez conscience de vos émotions, de vos constructions mentales et de votre choix.

Embrasser la diversité, c'est rencontrer une culture différente, des idées nouvelles ou un nouvel horizon. C'est une aventure qui pousse le groupe à explorer la splendeur du monde. Jésus dans l'Évangile incarne la diversité, à titre personnel comme avec ses apôtres et ses disciples. Il invitait et invitait continuellement tous ceux qu'il rencontrait à se détacher du connu et à entrer dans le mystère de l'inconnu.

L'acceptation de la diversité renforcera la capacité du groupe à être vulnérable et réceptif à la sagesse des opinions diverses. Cette réceptivité exige la recherche d'un but commun, les espoirs et les rêves à l'intérieur et à l'extérieur d’un écosystème plus vaste. Bien qu'il ne soit pas facile de développer un but commun, cela exige un niveau de discernement et de réflexion régénératrice, qui maintient en tension à la fois la communauté et le monde extérieur.  Les membres devront explorer les idées variées qui surgissent pour voir les avantages, les défis et les risques, quand ils choisissent l'appel de Dieu. Il faudra parfois suspendre le dialogue s'il devient tellement intense et douloureux et lui donner de l’espace pour se refaire pour avancer. À d'autres moments, diverses idées se rejoindront avec aisance. Souvent, il semblera que les rigueurs de la présence contemplative, peuvent être mises à l'épreuve au-delà de la capacité du groupe en s'engageant sur deux fronts à la fois au sein du groupe et au-delà. C'est pourquoi il peut être utile de créer un espace permettant au groupe de se réunir à nouveau avec de nouvelles idées et perspectives.

Pour que les communautés transformatrices puissent continuellement se régénérer, elles doivent entrer à la fois dans le mystère de leurs dons et dans la tension inhérente aux différentes visions. Il y a une variété de compréhensions et de sentiments sur la réalité actuelle. Cette diversité amènera certains membres à préconiser de maintenir le cap ou d'apporter des changements mineurs, tandis que d'autres auront des suggestions radicales. Pour comprendre les prochaines étapes, les membres devront entrer dans le conflit, les émotions et les aspirations, afin de rechercher un avenir commun. Les membres de la communauté s'engagent à avoir les mains et le cœur ouverts, même lorsqu'ils veulent s'en tenir à leurs propres opinions et perceptions.

Charles Duke, l'un des astronautes qui a participé au défi d'aller sur la lune, a illustré cette compréhension de la présence contemplative : " Vous prenez position sur ce en quoi vous croyez, et je pense que cela vient du sens du devoir. Si vous avez le sens du devoir envers votre unité ou envers la mission, alors vous prendrez une décision courageuse. J'étais prêt à accepter le risque de mort..." Les communautés transformatrices se rendent compte que la présence contemplative est enracinée dans une recherche plus large que le bien commun et que la volonté de tout risquer.  La société se transforme à travers des communautés de foi, d'espérance et d'amour. Ces groupes qui incarnent ces qualités, nous montrent que l'acceptation de la diversité ouvre des voies pour revitaliser et confirmer la bénédiction au sein de l'ordre social.

En résumé :

"Tous les mystiques nous disent que les mots ou les images que nous utilisons pour décrire Dieu sont inadéquats"[14] C'est pourquoi la présence contemplative est essentielle, parce qu'en étant présents, nous expérimentons l'immensité de l'amour pénétrant de Dieu.  Les communautés transformatrices vivent dans leur essence le don de "TENIR" en étant hospitalières, en cherchant l'unité, en partageant l'amour et en embrassant la diversité comme dons de Dieu. Par la puissance de ce style de vie, elles illuminent le caractère sacré de toute vie et le déploiement de la création de Dieu. Elles sont les instruments de la présence créatrice de Dieu pour le monde.

Les quatre qualités d'hospitalité, d'unité, d'amour et de la diversité, peuvent nous aider à redéfinir ce que signifie être une présence prophétique et contemplative pour le monde.  Ensemble, ces aspects constituent un chemin spirituel collectif, qui ouvre la porte à un nouveau sens ré-imaginé de la mission. Cette époque historique est un moment rempli de tensions relationnelles périlleuses, d'innovations rapides et de catastrophes naturelles. La Communauté Transformatrice joue un rôle unique par la présence contemplative, pour devenir don de guérison et de réconciliation. Ces communautés sont enracinées dans leur charisme à travers la solitude, le dialogue et l'ouverture à la transformation du modèle de diversité. Ce niveau de connexion et de but commun leur permet de devenir des instruments de paix et de transparence en tant que personnes qui pérégrinent vers un nouveau paradigme.

La présence contemplative de la Communauté Transformatrice est fondée sur la prière le détachement radical et la confiance en Dieu d'Ignace.

Prends, Seigneur, et reçois toute ma liberté,

Ma mémoire, ma compréhension,

et toute ma volonté,

Tout ce que j'ai et tout ce que je possède.

Tu me l'as donné.

A toi, Seigneur, je te le rends.

Tout est à toi,

Fais-en ce que tu veux.

Donne-moi seulement ton amour et ta grâce,

Cela me suffit.

 

Chittister, Joan. Le temps est venu : Un appel au courage hors du commun. Crown Publishing Group, 2019. Imprimer. 76

Nolan, Albert. Jésus aujourd'hui : une spiritualité de la liberté radicale. Orbis Books, 2008. Imprimer. 15-16

Chittister, Joan. Le temps est venu : Un appel au courage hors du commun. Crown Publishing Group, 2019. Imprimer. 82

NAB, Luc 4:18

5] NAB, Luc 6:42

6] NAB, Apocalypse 21 : 5-6

[7] Nolan. 40

8] Actes : 4:32

Gates, Melinda. The Moment of Lift : How Empowering Women Changes the World. St Martins Pr, 2019. Imprimer. 258

10] Ibid. 240

11] Chittister, 95

12] Nolan, 179

Héros, Basil. La mission d'une vie : Les leçons des hommes qui sont allés sur la Lune. Grand Central Publishing, une division de Hachette Book Group, Inc. 2019. Imprimer. 27

14] Nolan, 70 ans

 

Réimprimé avec la permission de Community Works, INC.