Nouvelles de la mission de Catane et Acireale

Nous sommes heureuses de partager avec vous ce message qui vient de Catania :

 

Merci Soeur Anna d’avoir transmis des messages de l'équipe de leadership de la Congrégation et à Sœur Angela, provinciale d’Italie/Malte. Dans la mission de Catania et d'Acireale, nous vivons une expérience que personne parmi nous avait vécue auparavant. L'état d'urgence a été décrété le lundi 9 mars, afin de protéger nos 186 personnes : jeunes mineurs étrangers non accompagnés, adultes et femmes avec enfants, ainsi que nos 60 mineurs italiens qui sont nos invités dans les six centres d’accueil pour enfants. Et fort heureusement, personne dans tous ces groupes n'a contracté le virus.

La gestion des urgences n'est pas facile. Chaque jour, nous faisons de notre mieux pour prendre toutes les précautions nécessaires pour sauvegarder la sécurité de nos hôtes et de nos collègues.

Pour ces derniers, je veux faire quelques éloges, car ils font preuve d'incroyables et professionnelles qualités humaines. Ils sont en première ligne avec nos enfants et ils s'efforcent de leur faire passer de la meilleure façon possible, ces moments de peur et d'isolement.

De cette urgence sanitaire je voudrais vous partager des aspects positifs que nous avons partagés avec le groupe de pilotage du Consortium Il Nodo. Dans une des régions les plus riches du monde, nous n’avions jamais expérimenté comme aujourd’hui l'essentiel de la mission du Bon Pasteur. Chaque lieu organise de manière indépendante, de nombreuses activités éducatives et de loisirs avec les enfants et adultes réfugiés. Leur réponse est surprenante. Ils sont actifs, motivés et beaucoup plus réfléchis que d'habitude. En plaisantant avec Sr Anna, nous avons dit que le climat créé en ce moment est semblable à celui qui précède Noël. Nous nous réunissons, discutons et partageons chaque moment et chaque décision comme dans une saine famille nombreuse.

J'espère que cette période laissera dans nos cœurs et dans notre façon de travailler, un enseignement qui ne sera pas perdu avec la fin de l'urgence mais qui restera dans nos missions comme un point de départ pour la réorganisation de notre travail dans l'avenir.

Mes pensées vont enfin à vous toutes, Sœurs missionnaires du Bon Pasteur, et en particulier aux plus âgées et à celles qui restent les plus exposées au risque de contagion. Que le Seigneur vous donne la force de continuer l’excellent travail que vous accomplissez depuis des centaines d'années.

 

Un câlin virtuel de tous à de Catania et d’Acireale

 

Image result for Un câlin virtuel

 

 

Pour voir les photos de certaines activités cliquez ici