Zoom sur l'exposition "Crèches du monde"

Les témoignages de l'équipe du
Centre Spirituel de Congrégation

 

Comme tous les ans, le Centre Spirituel de Congrégation organise une exposition de crèches données par la Congrégation à travers le monde.

Cette année, nous avons choisi le grand thème des « Migrants-Réfugiés », un sujet d’actualité brûlant. Notre source d’inspiration après l’évangile était le message du Pape François pour la journée mondiale du migrant et du refugié 2018. Quatre mots clés de son discours nous ont inspirés dans notre travail commun : Accueillir, Protéger, Promouvoir et Intégrer.

Cette exposition a permis de réunir les différentes entités présentes sur le site d’Angers dans un projet commun. Nous avons donc pu compter sur l’aide et la participation du Musée du Bon Pasteur (associés et bénévoles), des différentes communautés de sœurs, notamment les sœurs de la Communauté Internationale qui ont effectué des permanences, et des salariés de l’Hostellerie qui nous ont soutenu dans l’accueil des individuels.  

Le travail de nos sœurs de Ruhama a a apporté un complément concret à l’exposition grâce à une présentation PowerPoint qui montre d’implication des sœurs de Province BFMN  vis-à-vis des migrants. Ceci a permis une plus grande connaissance du travail des sœurs à travers le monde et de l’implication de la congrégation au niveau mondial auprès des migrants et réfugiés.

Nirmala

En arrivant tout récemment dans le Centre Spirituel j’étais contente de m’associer à ce projet avec toute l’équipe. 

Pour réussir il était important de travailler en collaboration. Nos différentes idées et compétences étaient notre richesse : Anne-Laure pour la communication, Gaëtan pour la logistique, l’aménagement du local et ses idées de challenges pour motiver l’équipe, et Sarah pour faire le lien avec le Musée. Srs Denise et Irma qui étaient à l’initiative de l’exposition ont, quant à elles, réaliser toutes la scénographique (choix de la disposition des crèches, des tissus utilisés, des photos imprimées, etc.) et Sr Theresa et moi-même avons participé à la mise en place et comme chacun d’entre nous, à l’accueil des visiteurs. Sr Noreen est également restée présente, elle nous a soutenu et encouragé, malgré son emploi de temps très chargé dû à son prochain déménagement

En fur et mesure chacun a apporté ses idées dans un esprit de fraternité et de respect de l’autre et quelques jours avant l’ouverture je pense que chacun était fier du résultat. Grâce au travail de communication réalisé, de nombreux médias sont venus tourner des reportages et interviewer des sœurs de l’équipe ce qui a permis de faire connaitre l’exposition à un grand nombre de personnes.

Pour garder vivant l’esprit d’équipe, Gaëtan, Sarah et  Anne-Laure ont mis en place un graphique indiquant l’évolution du nombre de visiteurs avec des objectifs à atteindre et les récompenses associées !

Je rends grâce pour cette opportunité de découvrir les richesses de chaque membre de notre équipe et de tisser les liens d’amitié avec chacun. Les paroles du Pape sont tellement vraies : « Le contact avec l’autre amène plutôt à en découvrir le ‘secret’, à s’ouvrir à lui pour en accueillir les aspects valables et contribuer ainsi à une plus grande connaissance de chacun. »

Denise

La réflexion, la réalisation et les visites guidées de l’exposition « Crèches du monde » sur le thème « des migrants » m’ont permis de rentrer plus profondément dans le mystère de l’Incarnation, de m’émerveiller et de rendre grâce. C’est seulement dans notre religion que Dieu s’incarne. Il prend chair, devient homme et vit notre vie d’homme et de femme, au point d’être un migrant fuyant son pays, errant, ayant soif, faim, peur, comme tant d’hommes de femmes d’enfants actuellement dans le monde. Dieu les accompagne, les soutiens, leur redonne espoir et vie à travers les bons samaritains d’aujourd’hui, ces personnes qui les accueillent, les protègent, les stimulent et les aident à s’intégrer.

Notre Congrégation en fait partie puisque nous avons pris position par rapport aux migrants : les accueillir, les héberger, les accompagner là où nous nous trouvons dans le monde.

Anne-Laure

Cette année, j’ai participé pour la 3ème fois à l’organisation de l’exposition de « Crèches du Monde ». Malgré la répétitivité de l’événement, l’expérience a été totalement différente car, pour la première fois, nous avons travaillé en équipe. Nous avons pensé, conçu et réalisé le projet de A à Z ensemble, en nous basant sur les compétences et les points forts de chacun. Nous avons travaillé dans un climat de respect et de confiance, en nous appuyant sur les capacités et les disponibilités de tous les membres de l’équipe.

Je peux dire que le résultat est positif à différents niveau, la cohésion d’équipe n’a jamais été aussi forte et l’exposition a connu un réel succès avec plus de 1600 visiteurs accueillis ! (800 visiteurs en 2016).  

Comme le dit un proverbe africain : « Tout seul, on va plus vite. Ensemble, on va plus loin».

 

Gaëtan

Je travaillais depuis seulement 6 mois à la Maison-Mère de Congrégation quand on m’a demandé de participer à l’installation des crèches. J’ai pendant une après-midi transporté seul des tas de cartons sans savoir ce qu’il y avait dedans et sans explication sur le projet.

Quand les sœurs ont déballé les cartons et m’ont parlé de l’histoire des différentes crèches et de la thématique de l’exposition, j’ai compris la cohérence de l’ensemble avec leur mission. J’ai trouvé le projet magnifique et je m’y suis inséré avec enthousiasme.

Ainsi avec Anne Laure et Sarah du Centre  Spirituel, nous nous sommes investis en travaillant avec les sœurs sur l’organisation, l’installation technique, sur une forte communication et la motivation. Les objectifs étant de faire venir le maximum de personnes afin de récompenser l’ensemble des membres qui ont passé du temps à construire cette exposition et par la même occasion faire connaitre les sœurs de Notre-Dame de Charité du Bon Pasteur et le musée.

Ce projet en groupe m’a permis de connaitre les sœurs, de comprendre leurs missions à travers le monde et de travailler avec mes collègues dans un bon esprit.  

Nous sommes prêts à nous améliorer pour l’année prochaine par une analyse critique de ce que nous avons fait et j’espère recevoir des crèches de chaque pays où les sœurs sont présentes. Notre travail en groupe a été également très riche et nous pensons ne pas attendre Noël prochain pour créer ensemble de nouveaux beaux projets.

Irma

L’organisation de l’exposition « Crèches du Monde » m’a une nouvelle fois permis de contempler « Dieu parmi nous », le Verbe qui s’est fait chair et qui vit en nous.

Avec l’aide et l’énergie que nous apporte l’Esprit Sain, nous avons été invitées à sentir la présence de Jésus auprès de nos frères migrants et réfugiés.

La réflexion et la préparation ont été des expériences très particulières. Nous avons tenté de faire vivre les quatre mots clés du Pape François pour les migrants : Accueillir, Protéger, Promouvoir et Intégrer. J’ai senti que toute l’équipe s’est laissé porter par ces quatre paroles, qui n’ont pas seulement marqué le travail, mais également notre façon d’accueillir les visiteurs.

Avec la grâce de Dieu nous avons participé à faire prendre conscience qu’actuellement une partie de l’humanité souffre et est vulnérable. Dieu désire qu’ensemble nous participions à notre niveau à la construction de la « maison commune », merci !

Sarah

J’ai eu l’occasion de faire visiter l’exposition à deux groupes de visiteurs, à la fin du circuit du musée. Après avoir été plongé dans l’histoire et la mission de la congrégation depuis les origines pendant plus d’une heure, ils ont apprécié de clore leur découverte par des objets à la fois traditionnels et diversifiés soulignant l’internationalité, de pouvoir repérer les spécificités locales (l’ours polaire présent dans la crèche du Canada, le maté porté par un des personnages uruguayens, etc.) sur un thème très actuel. J’ai remarqué combien le diaporama réalisé par Sr Annie Golas autour de l’accueil de 40 migrants dans la propriété de Nazareth les a intéressés. Prolongement direct de l’exposition permanente du musée, la présentation valorise une action concrète de la congrégation à Angers en plus de sensibiliser le grand public aux migrants.

J’ai également accompagné quelques visiteurs individuels, ce fut un plaisir de voir combien l’exposition a plu à la fois aux enfants et aux adultes.

Cette exposition a été aussi le moment d’impliquer les bénévoles et plus largement toute l’équipe du musée pour faire de l’évènement une grande réussite.

Theresa

Le travail d’équipe pendant l’exposition de “Crèches du Monde” dans le Musée du Bon Pasteur a été précieux, exaltant et fructueux. Nous avons pu construire une nouvelle équipe au sein du Centre Spirituel, en partageant notre sagesse et notre créativité. 

Cette année, j’ai apprécié le thème. Il est vrai que Jésus lui-même était un migrant dès sa naissance dans la Sainte Famille.

J’ai aimé accueillir les différents visiteurs, adultes et enfants. J’ai été particulièrement touchée par ma rencontre avec une mère de famille radieuse, qui portait son bébé de 3 mois dans ses bras et était accompagnée par ses deux autres enfants.

Pourquoi les visiteurs sont-ils fascinés par les crèches ? Qu’ils en soient conscients ou non, probablement parce qu’ils reçoivent le message de Noël : Emmanuel, Dieu est parmi nous. En effet, Dieu est en chacun de nous. 

Je suis convaincue que cette exposition contribue à sensibiliser les visiteurs à des sujets brûlants, tel que les migrants, et cela nous permet d’être solidaires de ces derniers au-delà des frontières.