Mais pour la grâce de Dieu…

Aguchita est née dans une société patriarcale rurale où il était difficile pour les filles d'accéder à l'éducation ou aux opportunités. Cependant, il semblerait que sa famille soit financièrement stable et qu'elle puisse également compter sur un réseau de soutien. Dans l'extrait suivant, adapté du livre Aguchita : Miséricorde et Justice, on lit comment, à un âge où les jeunes filles étaient vulnérables à l'exploitation, elle s'est rendue à Lima pour commencer sa nouvelle vie et réaliser sa vocation – consciente de la grâce salvatrice de Dieu tout au long du chemin de sa vie.  
 

Aguchita naquit dans une famille très religieuse... dans lesquelles le niveau économique et social était suffisant... quils vivaient dans un certain confort. Entre 13 et 18 ans se rendit à Lima et entreprit une aventure, comme le firent beaucoup de jeunes femmes à cette époque. La nièce d'Aguchita, Teresa Esther, a rappelé qu'Aguchita est venue à Lima « et a fait la connaissance des Sœurs de Notre-Dame de Charité du Bon Pasteur », et attirée par le charisme de la Congrégation, la jeune femme décida de démarrer la vie religieuse. Des années plus tard, une soeur se souvient que Aguchita joua un rôle très important dans la décision relative à sa vocation. Aguchita avait parlé à la jeune fille de sa propre vocation et de la façon dont elle avait quitté sa patrie et sa famille pour être là où elle était aujourd'hui. Aguchita lui dit que « la grâce qui passe ne revient pas », et depuis lors, cette phrase ne cessa daccompagner la candidate.
 

Les Prises de Position de la Congrégation sur la prostitution des femmes et des filles identifie que certaines des causes profondes de la prostitution sont liées à la pauvreté, au patriarcat, aux privilèges masculins, au racisme, à la militarisation et au soutien familial inadéquat : des problèmes qui ont entouré la vie de nombreuses filles et femmes, y compris Aguchita. Malheureusement, aujourd'hui, nous continuons de vivre dans un monde où, sans égalité, sans opportunités et sans orientation, les filles et les femmes sont toujours la proie de la prostitution à cause de ces problèmes. Êtes-vous conscient de la grâce salvatrice de Dieu dans votre vie, comme l'était Aguchita ? Comment utilisez-vous cette grâce pour soutenir et guider d'autres femmes et filles vulnérables qui pourraient être à risque d'exploitation ?