Assez ! Mettez fin à la traite des êtres humains

Article par Mauricio Castillo Cortés,
 Province de Bolivie/Chili.

 

Sous le slogan « Assez ! Arrêtez de vous occuper de la traite » et l’hashtag #findelatrata (en français, #findelatraite), la Province de Bolivie/Chili a célébré une autre année de la Journée mondiale de la lutte contre la traite d'êtres humains, avec l’ensemble de la Congrégation et des organisations internationales mondiales.
 

Dans le cadre de la célébration de la Journée mondiale de la lutte contre la traite d'êtres humains, le Bureau justice et paix de la Province, dirigé par Karimme Muñoz, a créé plusieurs initiatives de plaidoyer sur cette question. Pour marquer l’événement, entre autres initiatives, des infographies, des vidéos des sœurs et des laïcs, de l’art étudiant, des moments de prière et des extraits de documents de position du Bon Pasteur ont été créés et partagés sur le site Web et les réseaux sociaux. La sensibilisation s’est concentrée sur deux points de vue : le premier était de s’informer sur le concept de ce fléau grave et comment l’aborder et le second était un moyen de sensibiliser la population en général.
 

En temps de pandémie, le face-à-face devient virtuel ...

 


Sr Winifred Doherty partageant son expérience dans le domaine de la traite des personnes.
 

Le 30 juillet, journée internationale proclamée par une résolution de l’Assemblée générale des Nations Unies, et approuvée le 18 décembre 2013, un webinaire a eu lieu pour clôturer ces journées de célébration au cours desquelles Sr Winifred Doherty, représentante de la Congrégation à l’ONU, a été invitée à partager son expérience sur le thème.
 

Sœur Winifred a parlé de certaines des questions générales concernant la traite des êtres humains, puis a abordé la façon dont la Congrégation aborde ce travail par le biais de la mise en réseau au niveau international. En outre, elle a donné un aperçu de la façon de réagir au niveau régional et de l’importance de documents de position du Bon Pasteur. À la fin de la présentation, diffusée via Facebook Live avec traduction simultanée en espagnol, Sr Winifred a répondu aux questions du public sur ce qui précède.
 


La journée s’est terminée par un moment de gratitude et de prière préparé par le Centre de spiritualité de la Province.
 

Karimme Muñoz nous a dit que « lors de la présentation de Sr Winifred, nous avons pu pour elle nous concentrer sur les points de vue que nous avons proposés, qui concernaient l’impact et l’illégalité de la traite des êtres humains, ainsi que de mettre en évidence la façon dont la Congrégation propose une ligne de conduite pour la combattre ».
 

Elle a poursuivi en disant : « Je suis également heureuse de la préparation que nous avons entreprise en tant qu’équipe, compte tenu du public très engagé que nous avons eu tout au long de la présentation, ainsi que de la grande participation qui a été perceptible à travers les questions. Ça nous invite à mener des activités d’information et de sensibilisation sur le travail mené par la Congrégation dans ses différents domaines » a conclu le directeur du Bureau justice et paix.
 


Karimme Muñoz, directrice du Bureau justice et paix, a remercié Sr Winifred pour sa générosité, son engagement et sa préparation.
 

Nous remercions Sr Winifred d’avoir partagé sa riche expérience sur ce thème, a toutes les sœurs, laïcs et partenaires en mission qui nous ont aidés à partager l’information, a ceux qui ont participé aux vidéos et a ceux qui nous ont accompagnés dans nos différentes activités en ligne.