Jubilé d'argent de Sœur Angelina Michael

Article par la Province d'Egypte/Soudan.

 

« Le Seigneur fait tout pour moi ! Seigneur, éternel est ton amour : n'arrête pas l'œuvre de tes mains » (Ps 138,8).
 

Le 20 février 2021, Sœur Angelina Michael Wen Gaden a célébré son 25ème anniversaire de vie religieuse. Née le 14 décembre 1964 à Wau, Bahr El Gazal, dans le nord-ouest du Soudan du Sud, Sr. Angelina a rejoint la Congrégation en 1991 à Khartoum, au Soudan. Elle a fait sa première profession au Caire, en Égypte, le 8 décembre 1995.
 

En 2015, Angelina Michael a été l'un des membres fondateurs de la Communauté Notre-Dame de Charité du Bon Pasteur dans la paroisse du Saint-Rosaire à Juba, au Soudan du Sud.

 


Sœur Angelina Michael a récemment célébré son Jubilé d'argent de vie religieuse.
 

« Je remercie le Seigneur pour sa bonté à mon égard », a déclaré Sœur Angelina, « pour le don de ma vie et de ma vocation. Je le remercie aussi pour ma famille et mes amis. Je remercie tout particulièrement la Congrégation Notre-Dame de Charité du Bon Pasteur et tous ceux qui m'ont aidée et accompagnée dans mon cheminement de 25 ans - tout de foi et d'amour. 
 

« Ces 25 années ont été marquées par de nombreux défis, mais, comme le disait Sainte Marie-Euphrasie dans ses Entretiens : 'Si vous vous aimez toujours les unes les autres, si vous vous soutenez toujours les unes les autres, vous serez capables de faire des merveilles' (chapitre LXVIII).
 

« La route n'a pas été facile, mais avec l'aide de Dieu, j'ai pu continuer mon chemin avec Lui. Je suis heureuse dans ma vie religieuse, et comme le dit le Seigneur : 'Je t’aime d’un amour éternel, aussi je te garde ma fidélité' (Jr 31, 3).
 

« Merci, Seigneur, pour tout ce que j'ai vécu, que ce soit bon ou difficile ; ton amour miséricordieux et ta bonté m'ont aidé et m'ont apporté le bonheur.
 

« La prière, la réconciliation et l'écoute ont été les clés de ma vie. Elles m'ont aidé à vivre et continueront à me porter jusqu'à la fin de ma vie. Avec tes bénédictions, ta miséricorde, et l'aide de ma mère Marie, je continuerai à chanter avec elle : 'Mon âme exalte le Seigneur, exulte mon esprit en Dieu mon sauveur, car... le Tout-Puissant a fait pour moi de grandes choses, saint est son nom'. »