La mission du refuge continue

Article de Sœur Noelene White,
Province d'Australie/Aotearoa-Nouvelle Zélande.

 

Récemment, Sœur Monica Walsh, Responsable de Province, et Sœur Noelene White ont eu le privilège d'assister au lancement d'un nouveau refuge - financé par le gouvernement - ouvert à Victoria, en Australie. L'installation, construite dans ce but, est gérée et dotée en personnel par le personnel qualifié du Good Shepherd Australia New Zealand (GSANZ) ; il accueille des femmes et des enfants issus de situations de violence familiale.
 

En raison des exigences de confidentialité et de sécurité, le lancement a été très discret et informel. Dans son discours d'ouverture, Sœur Monica a souligné le lien entre ce projet et la tradition de Saint Jean Eudes et de Sainte Marie-Euphrasie d'offrir un refuge. La directrice générale de GSANZ, Mme Stella Avramopoulos, a pris la parole pour rappeler au personnel que leur présence était le résultat du travail des Sœurs du Bon Pasteur et qu'eux - en tant que personnel - poursuivent cette mission de soutien aux femmes et aux enfants. À leur tour, les membres du personnel ont exprimé leur enthousiasme à l'idée de pouvoir accueillir des femmes et des enfants dans un lieu de guérison et de nouveau départ, dans l'esprit et la tradition du Bon Pasteur.
 


L'image des chaussures de Sainte Marie-Euphrasie a été utilisée pour rappeler au personnel la mission qu'il continue de remplir aujourd'hui.
 

Le site se compose de six appartements indépendants, dont l'un a été conçu pour être entièrement accessible aux personnes handicapées. Tous les appartements bénéficient d'une excellente lumière naturelle, de murs peints aux couleurs douces, d'un mobilier clair donnant un sentiment de chaleur et de paix. Les femmes et les enfants, arrivés à partir de la mi-juillet, disposent d'un refuge où ils peuvent se sentir en sécurité, soutenus grâce à une sécurité de haut niveau dans toute la propriété. Le personnel et les travailleurs sociaux sont présents 24 heures sur 24 pour aider les résidents à surmonter leurs traumatismes et à planifier leur avenir. Il y a également une belle aire de jeux pour les enfants.

 

La journée de lancement s'est terminée par un atelier, animé par Sœur Noelene (à gauche) et Mme Gendrie Klein-Breteler (à droite), directrice de mission de GSANZ. Avant cet atelier, le personnel avait déjà suivi une session d'orientation avec Gendrie. Ce temps passé ensemble formait le personnel en tant que "fondateurs" de ce nouveau programme. Ils ont réfléchi à ce que signifie vivre les valeurs du Bon Pasteur et à la manière de construire une « culture du Bon Pasteur » dont hériteront les futurs résidents et le personnel.
 

Toutes les personnes impliquées dans le nouveau refuge vous invitent à garder ce service, le personnel et les résidents dans votre cœur et vos prières.