La Session de RIMOA, message d'ouverture

ANGERS FRANCE 6-23 AOUT  2016

“Bâtir une nouvelle communauté d'alliance de NDCBPB en Afrique, aux Iles et au Moyen Orient”

À chacune de mes sœurs réunies à Angers du  6 au 23  Août 2016 de notre  région (Afrique, îles et Moyen-Orient), et à toutes les animatrices, interprètes de différents endroits: bienvenue! Je saisis cette occasion au nom des leaders des Unités de RIMOA,  et en mon nom, pour souhaiter une chaleureuse bienvenue à tous les participants à cette session. Bienvenue spéciale à toutes celles parmi vous qui arrivent à Angers pour la première fois.

Cette session vous donne une chance, en tant que sœurs de la Région RIMOA de vous rassembler non pas comme des villageois, et non comme des associés d'affaires, et non comme pays, et non pas comme des unités, mais comme une communauté d'alliance et de foi pour célébrer et partager notre unité en tant que famille et en tant que congrégation; notre foi en Dieu par l'histoire de nos congrégations, les traditions, le charisme et la spiritualité qui sont le cordon qui nous lie ensemble comme un seul corps du Christ. Nous nous rappelons qui étaient saint Jean Eudes et sainte Marie Euphrasie, quel genre de vie ils ont vécu et ce qui était leur plus grand souci en tant que homme/femme libre et en même temps que missionnaires, leaders qui ont apprécié et précieusement collaborer avec des partenaires en mission pendant leur temps.

Nous sommes une région unique en raison du fait que nous sommes en grande partie tirées d'origines et de cultures diverses; nos unités sont jeunes, il y a beaucoup de vie nouvelle, une nouvelle énergie, et un nouveau départ, nous avons des vocations et l'espoir pour l'expansion de la mission.

Mes sœurs, celles-ci sont parmi les nombreuses grâces qui ont été accordées à nous par Dieu et le défi de les consolider et y construire dessus pour notre croissance repose sur nous toutes, sur vous en tant que coordinatrice d'une communauté, membre de la communauté, formatrice, coordinatrice d'un projet.  Il est mon désir et j'espère que dans votre temps ensemble à Angers vous renouvelez votre engagement à être fidèles à ce qui nous unit ensemble pour la croissance de nos communautés, des Unités, de la Région et de toute la Congrégation.

Malgré les défis auxquels nous faisons face en tant que jeune Région, nous regardons positivement l'avenir avec confiance parce que nous comptons sur notre nombre croissant de vocations, l'augmentation du niveau de la participation d'un grand nombre d'entre nous dans les réunions internationales, et le soutien que nous continuons de recevoir de notre Congrégation. Que la grâce de Dieu soit sur nous toutes et puisse cette session renforcer le lien d'unité en tant que région comme une famille et en tant que Congrégation.

Une façon de saisir cela c'est de commencer par nous  regarder nous-mêmes au cours de ces jours-ci comme des femmes unies par la foi et en se souvenant que la relation la plus profonde de la vie est non seulement le sang ou une relation raciale ou tribale; c' est la relation de l'esprit à l'esprit et du cœur au cœur. Cette relation existe quand les gens ont des objectifs communs, des principes communs, des intérêts communs, et un objectif commun. C'est alors qu'on s'unit  réellement et véritablement. Que notre union soit basée sur la foi qui nous unit en tant que famille de Dieu.

J'encourage donc chacun de vous à faire de cette session une expérience d'apprentissage, une communauté d'alliance et de partage,  et à partager les unes avec les autres vos talents, vos expériences, la foi, à créer de nouvelles relations, des réseaux, à faire de nouvelles amies, à apprécier chaque moment. Que les bénédictions de Dieu se répandent sur vous en abondance au cours de ces jours.

 JE VOUS SOUHAITE DE TOUT COEUR UNE JOYEUESE SESSION, MES CHERES SOEURS

Dieu appelle à des choix définitifs ; il a un projet sur chacun : le découvrir, répondre à sa propre vocation est une marche vers la réalisation heureuse de soi-même. Dieu nous appelle tous à la sainteté, à vivre sa vie, mais il a un chemin pour chacun. Certains sont appelés à se sanctifier en constituant une famille par le Sacrement du mariage. Il y a ceux qui disent qu’aujourd’hui le mariage est « démodé » . Est-ce « démodé » ? [Non...] Dans la culture du provisoire, du relatif, beaucoup prônent que l’important c’est de « jouir » du moment, qu’il ne vaut pas la peine de s’engager pour toute la vie, de faire des choix définitifs, « pour toujours », car on ne sait pas ce que nous réserve demain. Moi, au contraire, je vous demande d’être révolutionnaires, je vous demande d’aller à contre-courant ; oui, en cela je vous demande de vous révolter contre cette culture du provisoire, qui, au fond, croit que vous n’êtes pas en mesure d’assumer vos responsabilités, elle croit que vous n’êtes pas capables d’aimer vraiment. Moi, j’ai confiance en vous, jeunes, et je prie pour vous. Ayez le courage d’« aller à contre-courant ». Et ayez aussi le courage d’être heureux.(Pape François- 28 Juillet, 2013.)

THANK YOU, ASANTE, MERCI, OBRIGADA, MUCHAS GRACIAS

SR. FLORENCE M. KISILU –PROVINCE DU KENYA

COORDINATRICE – REGION RIMOA