‘Soutenez-vous les uns les autres dans l'Amour’

Article par Sr M. Sithumini Fernando,
Province du Sri Lanka/Pakistan.

Contrairement aux autres virus, la pandémie de Covid-19 a eu des effets désastreux sur le monde entier. Nous sommes tous conscients que les professionnels de santé en première ligne font de leur mieux pour protéger les gens. Cette situation critique a poussé certaines de nos sœurs à offrir leurs généreux services pour sauver la vie de nos sœurs, des enfants et des adultes dans nos institutions, en se mettant elles-mêmes en danger. 

Je voudrais partager ici le parcours entrepris pour prendre en charge les patients positifs au Covid dans notre Province.

C'est le Dr Raphael Fernando, médecin de nos sœurs âgées, qui a tiré la sonnette d'alarme sur la crise pandémique imminente et a motivé les sœurs à se préparer à relever le défi avec espoir et courage. C'est son idée qui a ouvert la voie à la création d'un lieu séparé pour que les Sœurs du Bon Pasteur puissent s'occuper de nos patients positifs au Covid. Une tâche difficile ! Il a fallu faire face à de nombreuses réalités inconnues et inattendues : trouver un lieu approprié, financer, fournir des installations, former les infirmières et les soignants, gérer les craintes, l'anxiété, etc.

Dès que cette proposition a été faite par l'Equipe de Leadership de Province, de nombreuses sœurs ont offert leurs services pour mener à bien ce projet avec passion, courage et générosité. Chaque personne a contribué à cette tâche gigantesque, à sa manière, petite ou grande. Pendant les 2e et 3e vagues de la pandémie, le pays était en crise et, en tant que Province, nous avons également été touchés. Le bâtiment adjacent à la maison de retraite "Serene Pastures" à Bolawalana (à droite) a été officiellement dédié à ce service le 6 août 2021. Un petit effort car la maison ne pouvait accueillir que quatre patients. Mais le 23 août, le nombre de patients a continué à augmenter et nous avons dû occuper tout le bâtiment de "Serene Pastures".

L'étape suivante était l'enregistrement auprès du ministère de la Santé. Le 25 août, nous avons réussi à obtenir l'approbation et la maison a été nommée "Intermediate Covid Centre for the Good Shepherd, Sri Lanka". Près de vingt sœurs ont été traitées au centre à Bolawalana. Soutien médical de ce centre s'est étendu à d'autres endroits, comme les centres de développement de l'enfant et les maisons de retraite, qui ont été touchés par la pandémie. Nous avons aussi reçu l'aide nécessaire du ministère de la Santé pour améliorer la vie de nos chers participants à la mission.

Comme l'a dit à juste titre Sainte Euphrasie : "Soutenez-vous les uns les autres dans l'Amour", nous avons pu être médecins, infirmières, mères, sœurs et amies pour nos sœurs, des enfants et des adultes en leur assurant que nous formons une famille et qu'elles nous sont précieuses.

Mots de gratitude des sœurs qui ont reçu un traitement au centre à Bolawalana :

"Les décisions que vous avez prises et vos réponses rapides à ce moment-là ont été un grand soutien pour nous".

"J'étais vulnérable pendant ma maladie, mais votre amour, votre souci, vos soins, votre prévenance et vos mots de consolation m'ont renforcée. C'est uniquement grâce à vous tous que j'ai récupéré rapidement. Dans cet isolement, je me suis sentie connectée". 

"Merci beaucoup pour tous les actes que vous avez posés pour nous. Les mots sont insuffisants pour vous remercier de l'incroyable service que vous avez rendu".

"Votre service dévoué montre à quel point vous êtes aimants. J'apprécie votre aide et votre sollicitude à notre égard".